Pourquoi méditer ?

Méditation pleine conscience Lyon Corpus Vitae Tatiana Raitif

Cette question peut paraître d'abord paradoxale !

En effet, on apprend des grands méditants qu'il ne faut rien attendre de la méditation. Cette pratique est au contraire une invitation à l'accueil de ce qui est et au lâcher prise. Pourtant, il est plus honnête de reconnaître que l'on arrive souvent à la méditation avec une toute autre attitude. Parce que l'on traverse une période particulièrement difficile. Parce que l'on cherche en soi des ressources pour affronter ces épreuves. Personnellement, je m'y suis longuement intéressée via la lecture de philosophes, d'écrivains, de sages... J'ai suivi quelques enseignements par-ci par-là...   Mais de là à m'asseoir tous les jours sur un coussin ?!

Ce n'est que plus tard, que j'ai réellement plongée dans la pratique quotidienne grâce à ... des insomnies récurrentes ! et donc avec le désir d'en sortir.

Peu importe là d'où l'on part, avec quelle intention. L'important est d'être honnête avec soi-même. Petit à petit, la pratique fait son effet. L'accueil et le lâcher prise arrivent. Et bien d'autres choses encore... dont certaines sont même démontrées par les scientifiques ;)

 

 


 

Méditer : un esprit sain dans un corps sain

La pratique de la méditation pleine conscience a fait l'objet ces dernières années de nombreuses études dans le domaine des neurosciences et les résultats sont très concluants. Chez les personnes non malades, les pratiques méditatives améliorent globalement les variables de santé (niveau de stress, système immunitaire). Chez des personnes souffrant de diverses pathologies, la pleine conscience améliore systématiquement et significativement la qualité de vie (c’est le cas par exemple pour la sclérose en plaques, le cancer du sein, les troubles musculo-squelettiques, les douleurs chroniques...).

 

En détail et selon les études scientifiques, une pratique régulière de la méditation pleine conscience permet :  

‣ une baisse significative du stress perçu
‣ une meilleure gestion des émotions, baisse de l’impulsivité
‣ une diminution des pensées ruminantes

‣ une amélioration de la relation à soi et aux autres
‣ un mieux-être face au changement, à la complexité, à la difficulté

‣ un développement de sa capacité de concentration

‣ une prise de décision facilitée grâce au développement de la capacité d’attention décisionnelle (versus attention réactionnelle)

‣ un développement de sa créativité

 

Que l’on soit bien portant ou que l’on traverse une période de vie difficile, la méditation pleine conscience permet une meilleure connaissance et une plus grande estime de soi. Elle permet d'Entrer en amitié avec soi-même, comme l'écrit si bien Pema Chödrön (dans son livre du même intitulé).

 

Quelques articles pour en savoir plus : 

Dossier sur la méditation dans Cerveau & Psycho N°52 juillet août 2012

Mieux vivre le cancer dans le Hors-série Psychologies N°38 mars-avril 2017

Méditer et guérir_La Vie N°3745 juin 2017